Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

365 photographies (pourries)

  • 76/365. Retour de la fourgonnette.

    76/365, 20 novembre 2016, 7 h 13.

    IMG_20161120_071358.jpg

     

     

    Quel scandale

    la tempête de cette nuit

    a fait — quel ennui —

    valdinguer mes sandales

     

    (publié sur le groupe fermé Poèmes foireux)

  • 75/365. Monade dynamo.

    75/365, 19 novembre 2016, 18 h 24.

    IMG_20161119_182758.jpg

     

     

    L'aurore apparaissait ; quelle aurore ? Un abîme.

    D'éblouissement, vaste, insondable, sublime.

  • 73/365. Flou et jonchée.

    73/365, 17 novembre 2016, 14 h 58.

    IMG_20161116_145824.jpg

     

     

     

     

     

    Le mot jonchée, par exemple, désigne proprement des herbes, des fleurs, des branchages répandus à terre.

  • 72/365. Palimpseste rue Rapin.

    72/365, 16 novembre 2016, 10 h 44.

    IMG_20161116_104453.jpg

     

    Palimpseste, parce que je sais que j'ai pris une photographie de cette inscription peinte, à mes tout débuts avec un appareil numérique (c'était un HP Photosmart, for the record).

    Celle-ci, avec le téléphone, alors que j'ai un beau FZ200 depuis quelques jours, se superpose donc, se superposait (au moment du déclic) à la première, de 2005 peut-être.

    Sic transit.

  • 71/365. Zeiz dans l'Univers.

    71/365, 15 novembre 2016, 16 h 09.

    IMG_20161115_160904.jpg

     

     

    Un récit dont on ne peut pas dire qu'il s'ajoute à d'autres textes sur la guerre de 14.

     

    Chaque livre, comme tout cadavre, aura été singulier.

     

    Zugleich sollte der Amtmann darüber Bericht erstatten, welche Bewandtniß es mit den Bächen habe, welche der Perlensucher zu Herzog Moritzens Zeiten besucht habe und in denen er zuweilen schöne Perlen gefunden, und zu welcher Zeit diese von den Churf. eingezogen worden.

  • 70/365. Rose au loin.

    70/365, 14 novembre 2016, 17 h 34.

    IMG_20161114_173442.jpg

     

    En fin de journée, en route pour la dernière réunion,

    avant la très grande lune

    laquelle — au retour, dans la nuit —

    parut tout à fait ordinaire.

  • 69/365. Néflier dans la nuit.

    69/365, 13 novembre 2016, 21 h 49.

    IMG_20161113_214856.jpg

     

    Failli ne pas faire de photographie pourrie

    ce dimanche à courir immobile

    dans tous les sens.

     

     

     

    « Les fruits ronds d’un vimba sauvage, par milliers,

    Rougissent. »

  • 68/365. Squelette de raie.

    68/365, 12 novembre 2016, Bourges (Muséum d'histoire naturelle), 17 h 10.

    Muséum d'Histoire naturelle de Bourges, 12 novembre 2016. Blanc sur noir, un poème en vertèbres.

  • 67/365. Maison de Simone Weil.

    67/365, 11 novembre 2016, Bourges, 15 h 27.

     

    Bourges (Cher), 11.11.2016.

  • 66/365. Flamboiement de feuilles.

    66/365, 10 novembre 2016, Tours-Nord, 11 h 27.

    IMG_20161102_112622.jpg

  • 65/365. Infographie.

    65/365, 9 novembre 2016, everywhere, 13 h 50.

    30875533635_1c815a9386_m.jpg

     

     

    No race

    No pain no gain

    No red no blue

    No race is wrong or true

  • 64/365. Lever matinal.

    64/365, 8 novembre 2016, 5 h 31.

    IMG_20161108_053150.jpg

     

    Il y a aussi un autoportrait — atroce.

    Je lui préfère cette photo, légèrement de guingois, du café qui réchauffe dans la casserole → dégueulasse.

     

    Suddenly the charcoal-burner espied a shoe lying upon the ground, just beyond the high wall of the palace and directly in his path.

  • 63/365. Pied & carreau.

    63/365. 7 novembre 2016, 17 h 59.

    IMG_20161107_175936.jpg

     

     

     

    En attendant les artisans,

    en se rappelant qu'on n'a pas fait la photo pourrie du jour.

  • 62/365. Lignes (plusieurs).

    62/365, 6 novembre 2016, 11 h 27.

    IMG_20161106_112751.jpg

     

     

     

    De retour de la boulangerie Surget, 

    avec mes torsades au chocolat et mes pétrisanes sous le bras

     

    (franchouillard dominical).

  • 61/365.

    61/365, 5 novembre 2016, 12 h 11.

    30818419665_94018cc1bd_z.jpgUne nappe, ni chez Zola ni chez Sembène,

    chez nous,

    pour une table dressée, un samedi midi.

     

     

    ... pendant qu'elle guettait son retour, elle croyait l'avoir vu entrer au bal du Grand-Balcon...

  • 60/365. Verres capitaux.

    60/365, 4 novembre 2016, 7 h 02.

    IMG_20161104_070237.jpg

     

     

     

    Au matin, avant une longue journée.

    En préparant la table du petit déjeuner.

  • 59/365. Blanc et blanc.

    59/365, 3 novembre 2016, 11 h 19.

    IMG_20161103_111916.jpg

     

     

    Tant pour le cadrage

    que pour l'oblique léger bien foutraque,

    cette photographie est peut-être la plus pourrie

     

    de la série.

  • 58/365. Octobre & coing.

    58/365, 2 novembre 2016, 10 h 41.

    IMG_20161102_104127.jpg

     

    Ce livre, que je n'ai jamais lu — il y en a — il y en a tant...

    Journée à me sentir désemparé, désarmé, vertige dangereux de l'à-quoi-bonisme.

     

    Lately, he saw on YouTube a quince bush, and recalled its habitus in his neighborhood.

  • 57/365. Féline & drame.

    57/365, 1er novembre 2016, 20 h 39, Tours.

    IMG_20161101_203955.jpg

     

     

     

    De la tragédie, lue hier, en représentation bientôt, on reparlera ailleurs.

  • 56/365. Orange & rouge.

    56/365, 31 octobre 2016, 13 h 55, Cagnotte (Landes).

    IMG_20161031_135504.jpg

     

     

     L'arbuste,

     

    les arbres                         sous le soleil de la Samain

    qui a tout d'un début septembre

     

    au chaud rouge orange du ciel bleu             la main

     

    sur la détente.

  • 50/365. Canopée de parapluies.

    50/365, 25 octobre 2016, 17 h 39, Pau.

    vacances de Toussaint 2016 233.JPG

     

     

     

     

    Lero is the Earl's golem, which appears as a pink umbrella with a small, talking jack-o-lantern at its tip. It is usually talking excitedly or screaming, adding its name to the end of almost every sentence.

  • 49/365. Trio & château d'eau.

    49/365, 24 octobre 2016, 18 h 02, Hagetmau (Landes).

    vacances de Toussaint 2016 217.JPG

     

     

    Non loin de Saourine,

    sur la route de Lacrabe,

    non loin du chemin de Guichot,

                                                                      une vache

     

    au lieu de paître me fixa.

  • 48/365. Banc & cucurbitacées.

    48/365, 23 octobre 2016, 16 h 27, Hagetmau (Landes).

    vacances de Toussaint 2016 195.JPG

     

     

    Ce ne sont pas des bancs, seulement — semble-t-il — des douzièmes de palettes sciées ou tronçonnées pour servir de reposoir, ou de séchoir à citrouilles.

     

    J’ai déjà près de cinquante ans,
    j’ai toujours passé l’été à Lovtchen,
    j’ai cent fois regardé du haut de ce sommet
    les nuages qui se lèvent et couvrent la montagne

  • 47/365. Coma.

    47/365, 22 octobre 2016, 21 h 17, salle des fêtes d'Aubagnan (Landes).

    vacances de Toussaint 2016 097.JPG

     

    L'œil si habitué — malgré qu'on en ait — aux marques, aux logos,

    il m'a peut-être fallu une vingtaine de minutes

    avant de remarquer, dans mon champ de vision, un t-shirt parodique.

     

     

    Let me whisper my last goodbyes

    I know it's serious

  • 46/365. (Ex-) Carré Davidson.

    46/365, 21 octobre 2016, 11 h 56, rue des Cerisiers.

    IMG_20161021_115641.jpg

     

    Dans les prochains jours, les publications de photographies pourries seront rudimentaires, voire différées. Mais, au bilan, dans le calendrier,  il y aura bien une photo pourrie, choisie telle, chaque jour.

     

    (Sauf si je disparais.)

  • 45/365. Atèles à Romagne.

    45/365, 20 octobre 2016, 13 h 51.

    Vallée des singes 20.10.2016 123.JPG

     

     

     

    Lors de la visite annuelle à la Vallée des singes,

    je choisis un point d'interrogation, 

    car je suis sans cesse plus admiratif et dubitatif

     

    et inquiet.

  • 44/365. Tutuola & branche.

    44/365, 19 octobre 2016, 14 h 39, site Jules-Simon du Conservatoire (Tours).

    IMG_20161019_143950.jpg

  • 43/365. Bacon à midi 12.

    43/365, 18 octobre 2016, place Plumereau, 12 h 12.

    IMG_20161018_121229.jpg

     

     

    Suis-je en train de lire ? Ou est-ce le siège en skaï ? À peine quelques heures après, je ne parviens pas à déchiffrer cette image, que j'ai pourtant prise moi-même.

     

     

    He was a man perhaps ten years older than Kipps, but his beardless face made them in a way contemporary.

  • 42/365. Wilson & Julien.

    42/365, 17 octobre 2016, 9 h 49.

    IMG_20161017_094953.jpg

     

    Encore les pavois,

    encore nuageux le ciel au-dessus

    du pont Wilson.

     

    Le Belge en vain caché dans ses villes tremblantes / Les murs de Gand tombés sous ses mains foudroyantes